Accueil  >  Espagnol  >  Actualité > Le mystère de la valise mexicaine

Rubrique En France

Le mystère de la valise mexicaine

Le 11 mars 2013 - Jean-Olivier SAIZ

Robert Capa ou la guerre d’Espagne en direct

Le musée d’art et d’histoire du Judaïsme présente pour la première fois à Paris (après New York, Arles, Barcelone, Bilbao et Madrid) la légendaire valise mexicaine de Robert Capa contenant des négatifs de la guerre d’Espagne du 27 février au 30 juin 2013. Cette exposition historique autour du photographe et sa « valise mexicaine » est constituée de 4500 négatifs disparus depuis 1939.

L’histoire est rocambolesque. Des négatifs perdus depuis 70 ans, retrouvés chez un général à Mexico et rapatriés à New York en secret il y a quelques années. L’étude des négatifs a permis de mieux comprendre le travail de Capa pendant la guerre et sa proximité avec Gerda Taro, compagne et photographe, morte écrasée par un char en 1937 en pleine guerre civile. Tout le monde espérait trouver dans la valise le négatif du républicain espagnol fauché par une balle. Cette image restera un mystère, mise en scène ou pas. En revanche on découvre que des photos qu’on croyait de Capa sont de Taro et inversement. Souvent les 2 photographes publiaient ensemble dans la presse. Capa, Taro et Chim en Espagne c’est le début du photojournalisme engagé. Et la naissance du mythe Robert Capa, le reporter aventurier, mort au combat en 1954 en Indochine sans avoir jamais revu les négatifs aujourd’hui exposés à New York.

- Le musée d’art et d’histoire du Judaïsme
- Les négatifs retrouvés de la guerre civile espagnole (DRAC)
- Les révélations de la valise mexicaine (France culture)
- Un aperçu de l’expo avec Le Point
- Le mystère de la « valise mexicaine » (Le Figaro)


La valise mexicaine de Robert Capa (Rencontres... par telerama