Accueil  >  Espagnol  >  Actualité > Juventud sin futuro

Rubrique En Espagne / Amérique Latine

Juventud sin futuro

Le 13 mai 2013 - Jean-Olivier SAIZ

No nos vamos, nos echan : la jeunesse espagnole sur le départ

Près de 400.000 Espagnols ont déjà décidé de tenter leur chance en dehors de leurs frontières, face à un manque d’opportunités professionnelles croissant dans la Péninsule.

Ce sont en grande majorité des jeunes, hautement qualifiés, qui ont pour destination les pays développés d’Europe et, de plus en plus, l’Amérique du sud. Selon les chiffres d’Eurostat, le chômage a atteint les 55,5 % chez les jeunes en Espagne en 2012 créant des situations de plus en plus précaires. Le collectif Juventud Sin Futuro a lancé il y a plusieurs jours une initiative sur la toile : #NoNosVamosNosEchan : "On ne s’en va pas, on nous chasse"

Sur son site, l’organisation JSF déclare que l’Espagne "n’est pas un pays pour les jeunes". "L’austérité, les politiques, la crise nous obligent à partir, chaque jour de forme plus évidente" déclarent-ils. La solution de partir à l’étranger n’est pas non plus sans conséquences négatives pour l’Espagne qui pourrait perdre son potentiel en même temps que ses jeunes.

- www.nonosvamosnosechan.net (Le site du JSF)
- « On ne part pas, ils nous virent » (Le Monde)



Des milliers d’"indignés » fêtent le 2e anniversaire de la naissance du mouvement.

Sous le mot d’ordre « De l’indignation à la rébellion », les manifestants ont convergé à Madrid vers la Puerta del Sol, place emblématique du mouvement, où ils ont marqué leur anniversaire avec un « cri muet » à 20h00.

Après cette minute de silence, passée les mains levées au ciel, les manifestants ont applaudi et crié en choeur « Oui, nous pouvons ». Des manifestations avaient été convoquées dans une trentaine d’autres villes, dont Barcelone, en Catalogne.

Le mouvement, spontané et apolitique, témoignant du ras-le-bol face au chômage, à la corruption et aux excès du libéralisme, avait il y a deux ans surpris un pays où, malgré la crise, le mécontentement s’était jusque là peu exprimé.

- EL MUNDO : Un centenar de ’indignados’ anima a la rebelión en el 2º aniversario del 15-M
- NOUVEL OBS : Les "indignés" fêtent leur 2e anniversaire dans la rue
- LE MONDE : Indignés : un premier anniversaire sous tension
- LA TERCERA : España conmemora segundo aniversario del movimiento "indignados"
- LA VOZ DE GALICIA : Miles de indignados se concentran en Sol en el segundo aniversario del 15-M
- 20 MINUTOS : Miles de personas llenaron Sol contra los recortes en el segundo aniversario del 15-M
- LA VANGUARDIA : 5.000 ’indignados’ celebran su segundo aniversario con una marcha por Barcelona