Accueil  >  Espagnol  >  Ressources  >  En ligne @_______ > ¿Dónde duermen los niños ?

Rubrique Des sites @@@

¿Dónde duermen los niños ?

Le 6 juin 2013 - Jean-Olivier SAIZ

"Dime donde duermes y te diré lo que eres."

¿Dónde duermen los niños ?

Voici quelques photos tirées du livre de James Mollison, “Where Children Sleep“, qui dresse un portrait des enfants du monde et des endroits où ils dorment.

Un livre destiné aux enfants, pour les faire réfléchir sur les inégalités, mais qui servirais bien aux adultes aussi… N’hésitez pas à lire les descriptions complètes qui vont avec chaque photos sur le site du Telegraph.co.uk.

Par exemple Kaya, 4ans, vit avec ses parents dans un petit appartement à Tokyo (Japon). Sa chambre est tapissée du sol au plafond de vêtements et de poupées. La mère de Kaya réalise toutes ses robes. Kaya a 30 robes et manteaux, 30 paires de chaussures et de nombreuses perruques. Quand elle va à l’école, elle doit mettre un uniforme scolaire. Ses nourritures favorites sont la viande, les pommes de terre, les fraises et les pêches. Elle veut devenir dessinatrice.

- Site de James Mollison

Toy stories

Le photographe italien Gabriele Galimberti décide cette fois-ci de faire poser les enfants du monde entier avec leur jouet préféré. Anecdote intéressante, il note que "les enfants les plus riches étaient plus possessifs. Au début, ils ne voulaient pas que je touche à leurs jouets et j’avais besoin de plus de temps avant qu’ils ne me laissent jouer avec eux. Dans des pays pauvres, c’était beaucoup plus facile. Même s’ils avaient seulement deux ou trois jouets, ça ne posait pas de problème. En Afrique, les enfants jouent surtout avec leurs amis à l’extérieur."

En fin de compte, les jouets exposés révèlent les espoirs et les ambitions des gens qui leur ont acheté en premier. "En réalisant ce projet photo, j’ai plus appris sur les parents que des enfants," Enfin, Gabriele conclut en disant qu’"à l’exception des jeux électroniques, les jouets n’ont pas vraiment changé pendant les trois dernières décennies. Et il y a quelque chose de rassurant à cela. J’ai souvent retrouvé les jouets que j’avais moi même enfant. C’était agréable de retourner dans mon enfance de cette façon."

- Toy Stories


Rosa y azul

“Pink And Blue” est un projet de la photographe coréenne JeongMee Yoon, qui dresse le portrait d’enfants gâtés, mais surtout met en exergue la pratique culturelle qui associe le bleu aux garçons et le rose aux filles, et au-delà de ce choix de couleur, toute l’éducation qui en découle…
- Pink And Blue – Portraits d’enfants gâtés par la photographe JeongMee Yoon
- Le site de l’artiste

Classroom Portraits

Dans le même style, mais plus poétique, voici Classroom Portraits des portraits d’enfants pris dans leur salle de classe.

Julian Germain a commencé cette série en 2004 dans le Nord-Est de l’Angleterre, où il vit, puis il s’est rendu entre 2004 et 2012 dans une vingtaine de pays (Pays Bas, Espagne, Allemagne, Hongrie, Russie, Etats Unis, Brésil, Argentine, Pérou, Nigeria, Ethiopie, Arabie saoudite, Bahrein, Qatar, Yemen, Japon, Taiwan...), où il a réalisé plus de 400 portraits de classes de primaire, collège et lycée. En savoir plus ici ou ici, en anglais.

« Le jour où j’ai accompagné ma fille, en 2004, pour sa première rentrée scolaire, j’ai réalisé que je ne n’étais pas revenu dans une salle de classe depuis plus de vingt ans. J’ai commencé alors à réfléchir à cette période de la vie, qui va de l’enfance à l’âge adulte, où l’école occupe une grande partie de notre quotidien. Rassemblant quelques idées qui couraient dans ma tête depuis un moment concernant l’éducation comme thème de travail photographique, j’ai constaté que cet univers de l’enseignement n’était étrangement pas très bien représenté dans le monde de l’art, alors que nous passons tellement de temps dans cet environnement. En effet, lorsque vous regardez dans les galeries d’art ou les musées, vous ne trouvez pas, ou peu, de représentation de l’école ».

- Le site de l’artiste