Accueil  >  Espagnol  >  Ressources  >  En ligne @_______ > Che Guevara, la máquina de matar

Rubrique Amérique Latine

Che Guevara, la máquina de matar

Le 6 janvier 2016 - Jean-Olivier SAIZ

La légende dorée du Che perd peu à peu de son éclat. Le révolutionnaire argentino-cubain n’a pas été que le « guerrillero heróico » glorifié de son vivant et après sa mort par Fidel Castro.

Aujourd’hui, de nombreux historiens s’attachent à découvrir la face cachée du mythe. Le Che, vrai-faux médecin et mauvais ministre, aurait, selon des témoignages vérifiés, supervisé la mise à mort de près de 200 opposants. D’autres faits d’armes peu glorieux écornent l’effigie. Petit tour d’horizon des articles qui éclairent différemment cette notion du "mythe et du héros".

Una visión cruda y desmitificadora de la trayectoria del revolucionario argentino

Dans cet essai percutant le péruvien Alvaro Vargas Llosa (parti conservateur) rappelle qui était Che Guevara. Extrait : "Combien de jeunes gens arborent fièrement leur T-shirt "Che" ? Savent-ils au moins qui il était vraiment ? Symbole d’une révolution contre l’oppression, le "Che" n’était-il pas lui-même un oppresseur ? L’idéal communiste romantique peut-il effacer la réalité de la brutalité d’un système et d’un homme ?"
- Che Guevara, la máquina de matar, de Alvaro Vargas Llosa (El País)
- Article condensé dans sa version pdf

La face cachée du Che

Avec sa gueule d’ange et son béret à étoile, l’Argentin Ernesto « Che » Guevara incarne à lui seul la pureté originelle de la révolution cubaine. Son effigie de héros populaire a acquis, depuis une quarantaine d’années, l’aura d’une icône. Quelque 20 millions de personnes, à travers le monde, posséderaient un tee-shirt à l’image du « rebelle éternel », assassiné le 9 octobre 1967 dans un village de Bolivie. La mythologie aurait-elle faussé notre perception de la réalité ? Ceux qui l’ont connu aux premières heures de sa fulgurante carrière portent, en tout cas, un autre regard sur le « guérillero romantique ». Anciens compagnons d’armes ou victimes, ils brossent le portrait d’un être froid. Brutal. Autoritaire. Et aux mains tachées du sang de nombreux innocents. Leurs récits font froid dans le dos.

- La face cachée du Che (L’Express)
- Ernesto « Che » Guevara, Ange ou Démon ? (Agoravox)

Che Guevara, l’autre vérité

Historia s’attache à découvrir la face cachée du mythe. A découvrir dans ce dossier sans concessions. "Che Guevara l’autre vérité", revue Historia n°720 de décembre 2006 au prix de 6.00€.
- http://www.historia.fr/mensuel/720

Che Guevara la fabrique d’une icône (documentaire)

Comment un homme politique assassiné voila 35 ans s’est progressivement transformé en une image. Une image très vivante, qui réapparaît là où on l’attend le moins - encore récemment devenue un des étendards des révoltes arabes. Alors qu’on la croyait définitivement réservée à la décoration de t-shirts et briquets, on la croise aussi à Athènes, Madrid ou New York - en fait dans tous les nouveaux mouvements de révolte. Ce film documentaire tente un décryptage : comment a pu naître et prospérer l’icône CheGuevara ? et pourquoi elle occupe une place aussi unique dans notre imaginaire collectif ? Un documentaire qui décrypte comment est née l’icône Che Guevara. Le réalisateur Jean-Hugues Berrou revient sur la place unique de cet homme dans notre imaginaire collectif.


Che Guevara la fabrique d'une icône 1/2 par SCHOUM1


Che Guevara la fabrique d'une icône 2/2 Le débat par SCHOUM1