search

Accueil > Espagnol > Actualité > Dans le monde > Una imagen vale más que mil palabras...

Una imagen vale más que mil palabras...

jeudi 10 septembre 2015, par Jean-Olivier SAIZ

Parler d’actualité en classe est toujours un pari risqué, mais en général les élèves sont assez volontaires pour participer à l’oral. Voici quelques pistes de recherche pour le cours d’espagnol, en lien avec les notions du programme.

El drama de los migrantes

Le drame des migrants syriens s’inscrit dans l’actualité et peut faire l’objet de plusieurs séances de cours. On pense évidemment à la notion d’ "Espaces et échanges" mais aussi à "Lieux et formes de pouvoir" pour aborder le pouvoir de l’image et le pouvoir des médias dans nos sociétés. La question ¿puede una foto cambiar la historia ? peut aussi poser une problématique intéressante.

La polémique sur la publication ou non des photos du petit Aylan KURDI, et notamment le manque de réactivité de la presse française, peut donner lieu à un débat en classe, à charge du professeur de guider la réflexion des élèves autour des notions d’éthique et sur la nécessité d’informer. Ce thème n’est pas sans rappeler notamment le magnifique texte de Eduardo Galeano "La Frontera del arte" publié en... 1989 (déjà !). Selon le degré de pertinence souhaité, la possibilité d’une "mise en scène" de la photo pourra également être évoquée. (¿El cuerpo de Aylan Kurdi fue movido para fotografiarlo ?, et aussi Mort d’Aylan : mensonges, manipulation et vérité

Du côté des sujets bac abordant le sujet de la traversée de la méditerranée, on se souvient des textes "Cruzar el estrecho de Gibraltar" et de "Sueño fracasado", publiés en... 2007, et tirés d’une histoire vraie.

Voir aussi d’autres articles sur ce site
- L’Europe vue par un clandestin
- Destino clandestino
- Solos en el cayuco
- Arturo Rodriguez, Premio World Press de fotografía

Liens recommandés
- Caricatures en hommage à Aylan KURDI ici, ici et ici
- El debate sobre la publicación de las fotos y su límite ético
- ¿Por qué necesitamos la foto de Aylan Kurdi ?
- Las 10 fotos históricas que avergonzaron al mundo
- “Las manos de mis dos niños se escaparon de las mías” (El País)
- Aylan Kurdi, la historia del niño cuya muerte ha retratado el drama de los refugiados (20 minutos)

A noter enfin que l’association Save the Children a réalisé un petit film pour montrer ce que serait le quotidien d’une enfant si la guerre survenait dans sa vie. En une minute trente, la vidéo de l’ONG britannique tente de nous sensibiliser sur le sort des enfants syriens en mettant en scène une petite fille londonienne soudainement confrontée à une guerre civile.